Financement de la campagne électorale

Les comptes de campagne sont strictement encadrés par la loi, ils sont vérifiés par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements publics et des peines graves sont encourues par les candidats s'ils ne respectent pas les règles, pouvant conduire à l'inéligibilité.
L'État rembourse aux candidats le coût de la campagne officielle (bulletins de vote, professions de foi, affiches des panneaux électoraux). Les autres frais de campagne sont couverts par les candidats eux-mêmes et la participation des citoyens. Les dons aux candidats bénéficient d'un abattement fiscal sur l'impôt sur le revenu de l'année (à l'exception des dons en espèces).
 

Quels sont les autres frais de campagne ?


 
Il s'agit principalement de la documentation réalisée pour faire connaître les positions et engagements des candidats (tracts, flyers, affiches, outils numériques), des réunions publiques, des frais de déplacement, du matériel informatique et téléphonique nécessaires pour cette occasion.
 

Quels sont les montants autorisés ?


 
Les dépenses liées à une campagne électorale sont plafonnées légalement. La contribution d'une personne physique est limitée à un maximum de 4 600 €.
 

Qui peut financer ?


 
Seules les personnes physiques, les citoyens, et les partis politiques peuvent financer une campagne électorale. La loi interdit strictement tout financement par une personne morale (entreprise, association, collectivité), y compris par la mise à disposition gratuite de moyens.
Le financement doit se faire exclusivement par chèque à l'ordre du mandataire financier.
 

Comment financer ?



Adressez un chèque à l'ordre de « Jean-Louis BLANCHARD, mandataire financier de Stéphane JABUT » :

Réussir Ensemble Dammartin-en-Goële
3C rue Abel-Chenevat 77230 Dammartin-en-Goële
Le mandataire financier vous fera parvenir un reçu justificatif qui vous permettra de bénéficier de la réduction fiscale prévue par la loi.

Comment fonctionne la réduction fiscale ? Vous pouvez déduire dans votre déclaration d'impôts la totalité de votre don, l'État vous remboursera 66% de la somme versée. Ainsi, si vous versez la somme de 300 € votre déduction fiscale sera de 200 €. Votre soutien vous aura coûté 100 €.