BandeauPetition.png


Lettre d'info

Lettre d'info n°6 - mars 2021

Illustration de la Lettre d'Info n° 6Le maire a été condamné à 12 mois d’inéligibilité, 8 mois après les élections.
 
À la suite de cette condamnation, nous appelons à la démission du Conseil municipal et à la tenue de nouvelles élections.
 
Les Dammartinois·e·s doivent être en mesure de choisir un nouveau maire, une nouvelle majorité municipale, dans la transparence et dans la confiance, grâce à de nouvelles élections municipales. 
 
Huit mois après les élections, aucun·e élu·e de cette majorité n'a la légitimité du suffrage universel pour succéder au maire condamné !  
 
Nous distribuons notre Lettre d'Info n° 6 dans toutes les boîtes aux lettres de la ville pour informer les Dammartinois·e·s, en respectant bien évidemment le couvre-feu et les gestes barrières.

 
 

La Lettre d'Info n° 5

LI5-vignette-200x275.png
C'est notre dernière Lettre d'Info avant le second tour des élections municipales.
L'enjeu est de choisir une équipe compétente, en état de se mettre au travail dès le 29 juin et de prendre à bras le corps l'ensemble des questions à résoudre pendant l'été. Il y a bien sûr celles liées à la crise sanitaire et à l'adaptation de nos équipements qui reçoivent du public, lieux municipaux et salles sportives et associatives. Il y a également la préparation de la rentrée scolaire qui va nécessiter d'importants efforts. 
Tout de suite il faudra s'occuper d'animer notre ville dès cet été. De nombreux Dammartinois et de nombreux jeunes seront en ville au moins pendant un mois, pour certains pendant les deux mois d'ếté. Alors même que le nouveau Conseil municipal ne sera installé et opérationnel que courant juillet, il n'y a pas de temps à perdre.
Il nous faudra, très rapidement, prendre contact avec l'ensemble de nos partenaires institutionnels, l'ensemble des organismes dont nous sommes membres et dont la ville a été si absente. Ils sont indispensables pour notre développement, pour nos financements, pour nos équipements ainsi que pour de nombreuses politiques où nous devons être actifs et partie prenante : la collecte des déchets avec le Sigidurs ; la sécurité et la prévention de la délinquance avec l'État, le Département, la Communauté d'agglomération, les organismes sociaux, les établissements d'enseignement et les associations locales ; l'équipement numérique de la commune avec le Département ; la sauvegarde et le développement du commerce local et de l'artisanat avec les Chambres consulaires... et tant d'autres dossiers tout aussi urgents.
Consultez notre projet et les différents articles plus approfondis que nous avons publié sur ce site au fil de la campagne électorale. 
Merci pour l'accueil chaleureux que vous nous avez réservé pendant toute cette période.

La Lettre d'Info n° 4

LaLettre-4-201x273.png
L'urbanisme a été un sujet récurrent de cette campagne, porté par toutes les listes issues de la majorité municipale pour attaquer Stéphane Jabut. Le bilan du bétonnage de la majorité sortante dans le centre-ville est accablant. Urbanisme chaotique, permis délivrés sans cohérence, absence d'infrastructures et d'équipements d'accompagnement. Tout cela tranche avec un urbanisme réfléchi, organisé, étalé dans le temps et avec une gestion de l'espace, des espaces naturels et boisés et des lieux de vie. Un urbanisme équilibré.
La Lettre d'Info n° 4 fait le point sur ce sujet, qui est davantage développé dans notre article sur le site « Il y a urbanisme et bétonnage. Faisons la différence ».
Cette lettre revient également sur différents points de notre projet 2020 - 2026, ainsi que sur notre adhésion à la Charte de l'association Anticor, créée par le juge Halphen pour lutter contre la corruption. Nous vous invitons à la lire et à prendre aussi connaissance de la Charte interne de notre groupe, qui définit nos valeurs et nos engagements.

La Lettre d'Info n° 3


 
LettreInfo-3-201x272.pngS'il est un point qui n'a pas été traité pendant le mandat qui s'achève c'est bien l'urgence écologique et climatique. L'agitation d'élus sortants, depuis l'approche des élections, autour de quelques arbres ne cache pas l'inaction des mêmes pendant tout leur mandat. J'attire votre attention sur le fait que les listes en présence pour ce second tour représentent toutes la majorité municipale actuelle, et ont pour têtes de liste, soit le maire, soit d'anciens maires-adjoints.
La seule liste d'alternative est la nôtre. Contrairement à ce que disent les élus sortants, les municipalités précédentes ont eu un souci tout particulier pour le développement durable. Un sujet qu'il convient d'amplifier mais qui était à l'œuvre dans le passé.
Cette Lettre d'Info fait état de quelques-uns des éléments de notre projet, que vous pouvez trouver de manière plus développée dans notre rubrique sur le développement durable.

Télécharger La Lettre d'Info n° 3

La Lettre d'Info n° 2

Lettre2-201x280.png
Faites-vous partie de celles et ceux qui n'ont pas su que des permanences étaient assurées pour la distribution des masques du Conseil départemental ? Avez-vous sorti vos encombrants à contretemps ? Aviez-vous des enfants à faire garder sans connaître l'offre de la ville et de l'Éducation nationale ?
La question de la communication municipale devra être traitée dès les premiers jours du prochain mandat. Site Internet à mettre à jour, rétablir le Dammartinfos supprimé à l'automne dernier, rééditer un guide des associations et des services locaux, et organiser une communication de crise, voilà quelques-uns des chantiers à ouvrir sur cette question.
Sur les questions essentielles de la période du confinement et celles liées au déconfinement le manque d'information a produit pour de nombreux Dammartinois un sentiment d'abandon. Il ne faut plus qu'à l'avenir l'information essentielle manque au moment même où elle est d'autant plus indispensable.
C'est pourquoi nous distinguerons l'information municipale, celle qui relève de la communication institutionnelle du maire sur les réalisations du mandat et l'information citoyenne, celle qui concerne la ville, les animations, les services, la vie citoyenne, associative, sportive, culturelle et éducative. Enfin, une communication de crise sera aussi mise en place. Cela signifie quoi ? Que pour des situations telles que celle que nous vivons nous garantirons que chaque foyer soit informé dans la journée, aussi souvent que cela sera nécessaire. Ce sont trois procédures que nous détaillons sur notre site.

La Lettre d'Info, numéro 1

LaLettre-1.pngAlors que nous sortons progressivement de cette période de confinement, beaucoup de questions se posent sur la manière dont cette crise a été gérée par notre exécutif municipal.
Parce que la situation était exceptionnelle, des règles d'exception ont été mises en place, donnant à tous les exécutifs des pouvoirs et des marges de manœuvre inhabituels. En contrepartie la loi prévoyait une large information de tous les élus du Conseil municipal. À Dammartin-en-Goële cela n'a pas été fait.
Les élus du groupe Agir ensemble pour notre ville, élu en 2014 et conduit par Stéphane Jabut, s'en sont inquiétés, d'abord par téléphone, puis via les réseaux sociaux. Face au mutisme de l'exécutif municipal, les élus ont écrit au maire et saisi le sous-préfet (voir notre article et sur le site des élus). La situation démocratique de Dammartin-en-Goële ne s'est pas améliorée pour autant.
Que s'est-il passé à la mairie pendant cette période ? Quelles décisions ont été prises ? Quelles difficultés ont été rencontrées ? Pourquoi n'y a-t-il pas eu de périscolaire pour assurer un accueil élargi des enfants de soignants et des professions essentielles ? Quel est le statut des agents municipaux affectés à l'atelier de confection, sont-ils bénévoles ou chargés d'une mission par la ville ? Qui bénéficie des différents masques ? Est-ce que les personnes vulnérables ont été recensées ? Ont-elles été destinataires prioritairement de moyens de protection ? Les personnes en difficulté ont-elles été approchées par notre CCAS ? Quelles actions ont été menées pour les recenser et les contacter ?