Mesures de confinement et suspension de la campagne


 
confinement.png

 

Le président de la République et le ministre de l'Intérieur ont annoncé hier soir des mesures strictes de limitation des déplacements. Depuis ce jour midi des mesures de confinement sont mises en oeuvre à travers tout le pays pour ralentir la propagation du virus Covid-19, éviter l'engorgement des services de réanimation des hôpitaux et sauver des vies.

Nous vous demandons solennellement de respecter les consignes gouvernementales et de limiter vos déplacements aux seuls désormais autorisés (voir l'infographie). Pour tout déplacement autorisé, il est obligatoire de pouvoir présenter une attestation pré-remplie par vos soins (https://mobile.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-derogatoire-et-justificatif-de-deplacement-professionnel). Si vous ne pouvez pas l'imprimer, il est possible de la recopier sur un papier libre.

Le second tour des élections municipales, prévu dimanche 22 mars, est reporté à plus tard, lorsque la situation sanitaire se sera améliorée. Nous suspendons notre campagne électorale jusqu'à nouvel ordre.

Remerciements




Equipe-12mars-1000x341.jpg

Près de 40 % des Dammartinois se sont exprimés dimanche 15 mars pour les élections municipales.  Avec 26,04 % des voix la liste Réussir Ensemble Dammartin-en-Goële portée par Stéphane Jabut arrive deuxième malgré une fin de campagne mensongère et peu reluisante qui a visé à tromper beaucoup d'électeurs, en particulier parmi celles et ceux qui n'étaient pas à Dammartin-en-Goële lors des dernières élections municipales. Nous remercions toutes celles et tous ceux qui nous ont fait confiance. Nous remercions également toutes celles et tous ceux qui ont permis l'organisation de ces élections, l'organisation et la tenue des bureaux de vote ainsi que le dépouillement des votes.

À propos du Covid-19

ReglesSecurite-Vignette.pngLes règles d'hygiène à l'occasion de l'épidémie de Covid-19 sont rappelées et renforcées pour limiter la propagation du virus au sein de la population. Le premier objectif est de protéger les personnes les plus fragiles : personnes âgées, personnes à facteur de risque comme le diabète ou les difficultés respiratoires.
Pendant le scrutin de dimanche prochain des règles strictes sont mises en place que la municipalité devrait faire connaître afin de garantir un bon accès aux bureaux de vote, gérer - et surtout éviter - les queues, respecter des distances de sécurité entre les électeurs et électrices, orienter les personnes à risque au sein du bureau de vote, organiser l'identification des votant·e·s et l'émargement.
Ainsi, une solution hydroalcoolique doit être installée à l'entrée de chaque bureau de vote et il est obligatoire de l'utiliser. De même une autre solution hydroalcoolique doit être installée à la sortie afin que vous vous désinfectiez les mains.
Si vous avez un stylo (bleu ou noir) à l'encre non effaçable, amenez-le au bureau de vote pour signer la feuille d'émargement.
En tout état de cause, suivez scrupuleusement les règles qui vous seront indiquées pour la procédure du scrutin.
 

Appel à voter

AppelAVoter-Vignette.png Dimanche 15 mars quatre listes se présentent aux élections municipales et communautaires à Dammartin-en-Goële.
Trois listes sont issues de l'actuelle majorité, ce qui crée de la confusion. Ces listes sont toutes responsables de la bétonisation du centre-ville, de la baisse du nombre d'équipements publics, de la gestion désordonnée et inadaptée des écoles, de la baisse des subventions aux associations, de la suppression de la police municipale, du manque d'entretien de la ville et des bâtiments publics, de l'abandon de la salle de spectacle et de l’espace commercial, de l'enclavement du nouveau quartier, du manque d'influence de notre ville, inexistante auprès des institutions.
 
Ce mauvais bilan est celui de ces trois listes de la majorité municipale élue en 2014 : Dutruge, Mateo, Messiaen. Leurs désaccords ne les lavent pas de leurs responsabilités.
 

Candidatures et projet municipal

RecepisseDeclarationCandidature-150.png    CouvertureProjet-150x213.png Nous avons déposé le mardi 18 février en début d'après-midi notre liste de candidats pour les élections municipales, comme le montre le récépissé ci-joint.
 
 Samedi 22 février nous avons également commencé à distribuer notre projet municipal 2020 - 2026 dans toutes les boîtes aux lettres de Dammartin-en-Goële.

 La liste Réussir Ensemble Dammartin-en-Goële commencera le vendredi 28 février une série de cinq réunions publiques au cours desquelles nous présenterons les candidat•e•s aux Conseils communautaire et municipal et le projet qui nous réunit.


 

2014 - 2020, le moment de vérité

Couv4pBilan.png
Cliquer sur l'image
pour télécharger le document

Nous sommes à quelques semaines du premier tour des élections municipales du 15 mars. Avant de vous présenter fin février le projet, élaboré avec vous, de notre liste conduite par Stéphane JABUT, le moment est venu de rétablir certaines vérités sur le mandat qui s'achève et le contexte de cette élection.

Marqués par les dissensions, les démissions, et les perquisitions de la gendarmerie, le maire actuel et sa majorité se présentent divisés aux élections municipales. Pire encore, la confusion, le mensonge et les fake news semblent être la stratégie des élus sortants de la majorité. Hormis notre liste, toutes les listes candidates à ce jour sont conduites par des élus de la majorité sortante qui n’assument pas le lourd bilan de leur mandature !

Que ce soient l’ancien premier adjoint, responsable local La République En Marche ! et soutien de MACRON, l’ancien maire adjoint aux finances, au développement durable, et le conseiller à la communication élus jusqu’à la fin du mandat, ou le dernier déclaré délégué aux travaux jusqu’à la fin du mandat, ils cherchent tous à se blanchir et à vous tromper. Selon leur date de démission ou de contestation ils sont responsables de toutes les décisions prises entre 2014 et 2017 pour les uns, entre 2014 et 2019 pour les autres, entre 2014 et 2020 pour ceux qui sont allés jusqu'au bout.

Ce sont le maire actuel et les élus de sa majorité, quelle que soit leur liste, qui ont décidé et signé les 500 nouvelles constructions du centre-ville et abandonné le quartier de la Folle-Emprince au bénéfice des promoteurs et de Nexity Foncier Conseil l'aménageur partenaire du nouveau quartier.

Le parc de la Corbie et la protection des espaces naturels

 
Le parc de la Corbie et la maison seigneuriale
La maison du Parc de la Corbie

Le parc de la Corbie a-t-il toujours été un parc communal ? Non. C'était une exploitation agricole.
 
En 2003 la ville a eu l'occasion de l'acheter à la société CRPA. Sur proposition de Monique Papin, alors maire, le Conseil municipal en a délibéré le 20 mars 2003. L'opposition d'alors, dont est héritière la majorité actuelle de Michel Dutruge, s'est opposée à cette acquisition. Or elle a permis de faire entrer dans le patrimoine communal près de 9 ha d'espaces verts et de bois afin de les protéger et de disposer en centre ville d'un poumon, d'un espace de fête et de loisirs, d'équipements publics.

Soirée de réflexions citoyennes du 9 décembre


ReflexionCitoyenne-9Dec-1.png

Notre deuxième soirée de réflexions citoyennes a eu lieu le 9 décembre dernier à la Villa de Gesvres. Alors que les transports étaient très perturbés du fait du mouvement national contre la réforme des retraites proposée par le Gouvernement, beaucoup étaient encore sur la route au démarrage de notre réunion.
Cette soirée était consacrée à l'enfance et à la jeunesse ainsi qu'aux solidarités, à la santé et à la vie associative.

Soirée de réflexions citoyennes du 29 novembre

 
BandeauSoireeCitoyenne-29112019.png
Travail en groupes de 6 personnes sur les deux thèmes de la soirée, la ville durable et participative et le cadre de vie

Cette première soirée de réflexions citoyennes était consacrée aux thèmes de la ville durable et participative et du cadre de vie, deux sujets vastes qu'une soirée ne peut pas épuiser. L'objectif, après une courte introduction de chaque thème, était d'élaborer en commun des propositions qui alimentent la réflexion de la future équipe et offrent des perspectives d'action municipale. Les éléments de cette soirée citoyenne viendront enrichir le projet municipal de notre liste et nos séminaires de travail pour son élaboration.

Conseil municipal du 19 novembre 2019

 
CM-19-11-19-elus-800x304.jpg
Groupe des élus de l'opposition municipale Agir Ensemble pour Notre Ville

Un conseil municipal a eu lieu le 19 novembre à la Villa de Gesvres. Une fois de plus la majorité ne disposait pas du quorum pour ouvrir la séance, ce sont les conseillers de l'opposition qui ont permis d'atteindre ce quorum. Concrètement cela signifie qu'en cette fin de mandat la mairie est désertée. Les huit démissions, les absences et la division de la majorité en groupuscules qui s'affrontent nous pose question sur la manière dont les affaires de Dammartin-en-Goële sont gérées, si elles le sont.

Lotissement du Petit-Puits

Maisons du quartier de la Folle-Emprince
Maisons du quartier de la Folle-Emprince

Le lotissement du Petit-Puits est une opération immobilière dans le cadre de la ZAC de la Folle-Emprince. Cette opération comporte 36 pavillons qui seront construits dans un espace actuellement boisé, un ancien verger qui a été laissé à l'abandon et a été envahi par la végétation.
Le magazine web Magjournal77 a consacré le 12 novembre un article à une opération en ces termes : « Des habitants de Dammartin-en-Goële ont empêché, samedi 9 novembre, le défrichage du bois du Petit Puits ». En fin d'article il est dit que « Sylvain Messiaen, candidat aux élections municipales et l’un des opposants au projet, précise : « Il s’agit d’une zone d’environ deux hectares. Les riverains ont été mis devant le fait accompli. Il n'y a eu aucune communication de la mairie » ».
Qui est Sylvain Messiaen ? Qu'est-ce que  ce lotissement du Petit-Puits et qui l'a décidé ? Qui impulse aujourd'hui la contestation de ce lotissement ?

Lettre de candidature

 
FoireALaPomme-web1.png
Stéphane Jabut à la Foire à la Pomme, octobre 2019
Chères Dammartinoises, chers Dammartinois,
 
Les élections municipales auront lieu les dimanches 15 et 22 mars 2020.
 
À moins de cinq mois de cette échéance, vous êtes nombreux à m’interpeller sur mes intentions.
 
Comme  vous,  j’aime  Dammartin-en-Goële. J’ai choisi de m’y installer en 2003, comme beaucoup d’entre  nous,  pour  son  cadre  de  vie  d’une  ville verdoyante à taille humaine, et sa proximité avec Paris.  En  2008  je  me  suis  engagé  aux  côtés  de Monique PAPIN. Après avoir exercé la fonction de premier maire-adjoint chargé des finances et du développement économique de 2008 à 2012, je lui ai succédé en tant que maire de 2012 à 2014.
 
Depuis 2014 j’anime au Conseil municipal le seul groupe de l’opposition « Agir Ensemble Pour NotreVille », dans la proximité, à votre écoute et toujours présent auprès de celles et ceux qui font vivre notre ville par leur engagement, par leur dévouement, et par leurs initiatives.