développement durable

Notre projet 2020 - 2026

CouvertureProjet-180x255.jpgLe projet 2020 - 2026 pour notre ville a pour ambition d'en faire une commune dynamique, équipée, conviviale et où il fait bon vivre.
Il convient de mettre en place ou d'améliorer nombre d'actions de la ville. Ce sera le cas en termes d'information et de communication sur les services à la population, sur la vie associative, sur la vie culturelle et sportive, sur les actions citoyennes et solidaires ou sur les services municipaux. Ce sera le cas dans la participation des Dammartinois aux grands projets comme aux services du quotidien.
Pour garantir une vie démocratique et la transparence des décisions des élus nous avons adopté une charte de liste et adhéré à la Charte Anticor, l'association anti-corruption créée par le juge Halphen.
Pour les questions liées au développement durable, nous avons adhéré au Pacte pour la transition afin d'inscrire notre ville dans une démarche pérenne, sérieuse, reconnue, portée par les organisations environnementalistes les plus importantes.
Notre projet a été élaboré lors de différentes soirées citoyennes avec les Dammartinois à l'automne 2019.
 

Nous adhérons au Pacte pour la transition

PACTE-TRANSITION-LOGOTYPEcouleurs.png
 
Le Pacte pour la transition a été rédigé par une cinquantaine d'organisations, une consultation citoyenne et un comité d'experts. Les mesures proposées dans le Pacte ont pour ambition d'aller vers des communes plus écologiques et plus justes.
Les candidats de Réussir Ensemble Dammartin-en-Goële ont décidé d'adopter ce pacte et, une fois élus, de le mettre en pratique à Dammartin-en-Goële.
 

Le parc de la Corbie et la protection des espaces naturels

 
Le parc de la Corbie et la maison seigneuriale
La maison du Parc de la Corbie

Le parc de la Corbie a-t-il toujours été un parc communal ? Non. C'était une exploitation agricole.
 
En 2003 la ville a eu l'occasion de l'acheter à la société CRPA. Sur proposition de Monique Papin, alors maire, le Conseil municipal en a délibéré le 20 mars 2003. L'opposition d'alors, dont est héritière la majorité actuelle de Michel Dutruge, s'est opposée à cette acquisition. Or elle a permis de faire entrer dans le patrimoine communal près de 9 ha d'espaces verts et de bois afin de les protéger et de disposer en centre ville d'un poumon, d'un espace de fête et de loisirs, d'équipements publics.

Soirée de réflexions citoyennes du 29 novembre

 
BandeauSoireeCitoyenne-29112019.png
Travail en groupes de 6 personnes sur les deux thèmes de la soirée, la ville durable et participative et le cadre de vie

Cette première soirée de réflexions citoyennes était consacrée aux thèmes de la ville durable et participative et du cadre de vie, deux sujets vastes qu'une soirée ne peut pas épuiser. L'objectif, après une courte introduction de chaque thème, était d'élaborer en commun des propositions qui alimentent la réflexion de la future équipe et offrent des perspectives d'action municipale. Les éléments de cette soirée citoyenne viendront enrichir le projet municipal de notre liste et nos séminaires de travail pour son élaboration.

Lotissement du Petit-Puits

Maisons du quartier de la Folle-Emprince
Maisons du quartier de la Folle-Emprince

Le lotissement du Petit-Puits est une opération immobilière dans le cadre de la ZAC de la Folle-Emprince. Cette opération comporte 36 pavillons qui seront construits dans un espace actuellement boisé, un ancien verger qui a été laissé à l'abandon et a été envahi par la végétation.
Le magazine web Magjournal77 a consacré le 12 novembre un article à une opération en ces termes : « Des habitants de Dammartin-en-Goële ont empêché, samedi 9 novembre, le défrichage du bois du Petit Puits ». En fin d'article il est dit que « Sylvain Messiaen, candidat aux élections municipales et l’un des opposants au projet, précise : « Il s’agit d’une zone d’environ deux hectares. Les riverains ont été mis devant le fait accompli. Il n'y a eu aucune communication de la mairie » ».
Qui est Sylvain Messiaen ? Qu'est-ce que  ce lotissement du Petit-Puits et qui l'a décidé ? Qui impulse aujourd'hui la contestation de ce lotissement ?

Le bilan de mandat fait par les élus de l'opposition

GroupeOppositionMunicipale.png
Les élus de l'opposition municipale Brigitte Baguier, Fabrice Khellafi, Norbert Herrera, Rafika Kallèche, Stéphane Jabut, Romain Legras, ont présenté le 26 septembre dernier, lors d'une réunion publique, leur analyse du mandat de Michel Dutruge et de la majorité municipale. À six mois des prochaines élections municipales c'est un bilan qui a été fait, qui s'est appuyé à la fois sur les réalisations et les projets en cours au moment des dernières élections mais aussi sur le programme d'action que l'actuelle majorité avait présenté aux Dammartinois.